**La femme amazigh Depuis l'antiquité la femme amazigh jouait un rôle trés essentiels dans la vie quotidienne de la societé amazigh c'était-elle qui fesait tout. Elle entretenait la maison, préparait la cuisine, s'occupait de ses enfants, ramenait du bois, de l'eau, semait la terre et les âmes de tout ce qui est bon et encore plus elle gardait nos traditions et notre existance. Comme vous savez tous la culture amazigh est beaucoup plus orale, alors grâce à la femme, notre culture est toujours vivante et nous pouvons la voir actuellement devant nos yeux. Combien de générations de la grand mère à la mère et de la mère à sa fille, cette culture s'est-elle transmise ? Le but était de toujours de garder le trésor : la culture amazigh !!! Des poèmes, des proverbes et encore plus, elle était artiste sans savoir qu'elle était... C'était une bibliothèque vivante qui parlait d'une génération à l'autre . merci et mille merci aux femmes amazigh.
 


Biografie :

L'univers musical pensait avoir tout vu : du jazz, du reggae, du rap, du heavy metal... Il avait tout prévu, sauf l'arrivée d'une tribu de chanteurs touaregs ! Issus de la diaspora conséquence de la sécheresse et des guerres successives, les jeunes nomades migrent dans les villes pour y trouver pauvreté et chômage. De là va naître un sentiment de désarroi et de révolte, traduit ici par le groupe Tinariwen qui chante leur poésie, désirant non seulement exprimer leur blues mais aussi réveiller les consciences politiques. Peu à peu, Tinariwen s'affirme, élargit son groupe en prenant des femmes choristes et commence par se produire dans des fêtes familiales ou des manifestations destinées à la jeunesse. Peu à peu, ils deviennent les représentants de la musique touareg contemporaine où les thèmes de l'exil et de la résistance sont abordés, ainsi que l'amour. Peu connus en Europe à leurs débuts, Tinariwen est pourtant déjà une légende en Algérie. En 2002, ils sortent leur premier album 'The Radio Tissas Session', reviennent en 2004 avec 'Amassakoul'. Bientôt, ils ne tardent pas à faire leurs premières tournées en Europe et même aux Etats-Unis qui applaudissent ces fils du désert, qui déménagent avec leurs percussions et guitares électriques. Ayant conquis le monde avec leur rock des dunes, ils reviennent en 2007 avec de nouvelles chansons dans 'Aman Iman'.

Pour plus de music et info de imouchagh/imajeghen (touaregs).

Tinariwen "Chet Boghassa"

 

 

_Amassakoul_






Inserire un commento su questa pagina:
Il Suo nome:
Il Suo indirizzo e-mail:
La Sua Homepage:
Il Suo messaggio:




تزارين في برنامج تاروا ن تمازيرت





ANAMAR_med el khattaby
2 Festival berbero di Milano 2011



طقوس العرس الأمازيغي – أيت عطا




Mallal Moha_ Saghru-band Ahidouss



Imazighen walmes

New Clip :






Extrait clip
Oggi ci sono stati già 1 visitatori (24 hits) qui!
=> Vuoi anche tu una pagina web gratis? Clicca qui! <=
awnool 2008 @